Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Un homme interpellé après l'incendie meurtrier à Paris

Access to the comments Discussion
Par Cecile Mathy  avec AFP
Un homme interpellé après l'incendie meurtrier à Paris

<p>Le quartier de la Goutte d’or est toujours sous le choc après l’incendie de la rue Myrha qui a fait huit morts, dont deux enfants, la nuit dernière. </p> <p><strong>déjà connu des forces de police</strong></p> <p>Un homme d’une trentaine d’années a été interpellé à la mi-journée. L’individu est déjà connu des forces de police notamment pour “dégradations de biens”. </p> <p>L’homme a été placé en garde à vue après “visionnage des images de vidéosurveillance” et suite “à l’exploitation des premiers témoignages”.</p> <p><strong>Deux interventions des pompiers à deux heures d’intervalle</strong></p> <p>La piste d’un acte criminel avit rapidement été privilégiée car les pompiers ont été appelés à intervenir deux fois dans le même immeuble la nuit dernière. Ils avaient déjà éteint un feu de papiers à 2 heures du matin.</p> <p>“Ce sont des papiers qui se consument dans le hall donc on intervient pour ces papiers et on éteint assez rapidement ce feu. On ventile l’escalier, donc il n’y a pas de conséquence tragique à imaginer suite à ce feu de papiers. Mais, deux heures près, on intervient au même endroit, à la même adresse, et cette fois on a un scénario complètement différent”, explique le commandant Gabriel Plus, porte-parole des Sapeurs pompiers de Paris.</p> <p>Le feu a alors embrasé la cage d’escaliers sur les six niveaux de l’immeuble, piégeant les habitants dans leurs appartements.</p> <p>Parmi les victimes, deux personnes se sont défenestrées pour échapper aux flammes, les six autres ont été intoxiquées par les fumées. L’incendie a également fait quatre blessés.</p> <p><strong>L’incendie le plus meurtrier à Paris depuis 2005</strong></p> <p>Il s’agit de l’incendie le plus meurtrier de ces dix dernières années à Paris. </p> <p>En avril 2005 l’incendie de l’hôtel Paris-Opéra avait fait 24 morts, dont 11 enfants. Au mois d’août de la même année, celui du boulevard Vincent-Auriol avit causé la morts de 17 personnes, dont 14 enfants.</p> <blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Tristesse après le drame de la <a href="https://twitter.com/hashtag/RueMyrha?src=hash">#RueMyrha</a> qui ravive le souvenir toujours difficile du Paris Opéra. Solidarités avec les familles. <a href="https://twitter.com/hashtag/Paris18?src=hash">#Paris18</a></p>— Cyril Petolla Bélier (@CyrilBelier) <a href="https://twitter.com/CyrilBelier/status/638974493160026113">2 Septembre 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p><strong>Plusieurs pyromanes ?</strong></p> <p>L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire qui poursuit ses investigations notamment pour déterminer si d’autres personnes sont impliquées. </p> <p>Un ou plusieurs individus auraient été vus en train de quitter les lieux en courant juste après le départ de feu.</p>