DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Amputé du bras, il joue de la batterie à l'aide d'un robot


le mag

Amputé du bras, il joue de la batterie à l'aide d'un robot

En partenariat avec

A première vue, ce batteur est comme les autres. Mais si aujourd’hui, Jason Barnes réussit à joeur de la batterie comme un pro, c’est uniquement grâce à la robotique. Amputé du bras droit suite à une très violente électrocution, le musicien ne doit ses prouesses qu‘à l’usage de son bras robotisé.

“Quand on joue normalement de la batterie, on utilise le poignet et les doigts. C’est qu’on a recréé avec mon bras robotisé pour que je puisse fléchir mon muscle et le relâcher d’un coup. Ou alors je peux fléchir mon muscle dans la direction opposée et attraper la baguette pour donner un coup sec.
Mantenant j’ai aussi une seconde baguette qui est autonome.
Je peux créer toutes sortes de rythmes différents, ce qui est impossible pour un homme normal. Par exemple, quand je joue un rythme avec une baguette et un autre avec la deuxième baguette”, explique Jason Barnes.

Le bras de Jason Barnes a été créé par Gil Weinberg, directeur et fondateur du centre des technologies de la musique de Géorgie. Cet homme a aussi créé “Shimon”, un marimba robotisé capable d’improviser du jazz.

Avec l’invention du professeur Weinberg, Jason Barnes, dont la carrière de musicien semblait fichue, peut désormais faire ce que n’importe quel batteur peut faire. Il est maintenant reconnu comme le joueur le plus rapide du monde.

“Je n’avais jamais imaginé que je pourrais avoir deux baguettes sur un seul bras ou pouvoir jouer plus vite qu’un homme. Mais tout est possible ! Je suis toujours en train de tester le robot, d’essayer de m’y habituer. On ne peut pas être bon à tous les coups. Je progresse encore,” se réjouit Jason Barnes.

Le jeune homme de 23 ans est aujourd’hui élève à l’institut de musique d’Atlanta et poursuit son rêve de devenir un jour le meilleur batteur du monde. Il donne de l’espoir à tous ceux qui, comme lui, ont un rêve à accomplir malgré le handicap.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Le cirque pour faire oublier la guerre en Afghanistan