DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise des migrants : Erdogan blâme l'Europe

La réponse du berger à la bergère après le choc de la photo du petit Aylan retrouvé mort sur une plage de Bodrum en Turquie.

Vous lisez:

Crise des migrants : Erdogan blâme l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Le Président Recep Tayyip Erdogan a interpelé les Européens, en particulier l’Allemagne, qui, il y a une semaine proposait de bâtir un camp de tri de réfugiés dans la région d’Izmir.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Ce ne sont pas seulement les migrants qui se noient dans la Méditerranée, mais aussi notre humanité."

Je considère définitivement comme inhumain que certains pays européens classifient leurs réfugiés en fonction de leur qualification et n’acceptent que certains d’entre eux. Ce ne sont pas seulement les migrants qui se noient dans la Méditerranée, mais aussi notre humanité“, a insisté le chef de l’Etat turc.

L’Allemagne qui devrait recevoir 800 000 demandes d’asiles au total sur l’année 2015 expliquait la semaine dernière encore par la voix du ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière que des camps d’accueil devaient être créés.

Dans la région turque d’Izmir, il y a des milliers et des milliers de gens, peut-être des centaines de milliers qui attendent de pouvoir rejoindre l’Europe. Je pense que nous pouvons être amenés à utiliser les fonds européens pour construire un grand camp de réfugiés là-bas pour décider qui peut venir en Europe.”

L’idée de ces “Welcome center” n’est pas nouvelle et ressurgit régulièrement dans les réunions des dirigeants européens.