DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La BCE révise à la baisse ses prévisions de croissance et d'inflation

La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé ce jeudi ses prévisions d’inflation et de croissance en zone euro, évoquant la faiblesse des prix du

Vous lisez:

La BCE révise à la baisse ses prévisions de croissance et d'inflation

Taille du texte Aa Aa

La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé ce jeudi ses prévisions d’inflation et de croissance en zone euro, évoquant la faiblesse des prix du pétrole, la baisse de la demande mondiale, mais aussi les inquiétudes sur les émergents et la fébrilité des marchés, de nouveaux risques émanant du ralentissement chinois.

“Il y a de fortes chances pour que la croissance économique en zone euro continue à être freinée par les ajustements nécessaires dans un certain nombre de secteurs, et le programme d’achats d’actifs va se poursuivre comme prévu, a annoncé le patron de la BCE Mario Draghi. Ce programme a des répercussions positives sur le coût et l’accès au crédit pour les entreprises et les ménages.”

Mario Draghi a laissé entendre que la BCE pourrait étendre ses achats d’actifs.

La BCE table sur une croissance de 1,4% cette année contre 1,5% attendu précédemment, et de 1,7% en 2016 au lieu d’1,9%.
Quant à la hausse des prix à la consommation, la prévision est de 0,1% en 2015, au lieu de 0.3%, de 1,1% en 2016 au lieu de 1.5% initialement pressentis, et de 1,7% en 2017.

Le patron de la BCE Mario Draghi a ajouté que l’inflation en zone euro risquait de basculer dans le négatif ces prochains mois, un phénomène qu’il a qualifié de temporaire car lié au prix du pétrole.
Se voulant rassurant, il a ajouté que la dynamique côté salaire “continuait de s’améliorer”.

L’indice Dax s’envolait de plus de 3% à Francfort dans l’après-midi, dopé par les assurances données un peu plus tôt par le président de la BCE Mario Draghi que l’institution était prête à en faire plus pour soutenir les prix.

Avec AFP