DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Immigration : arrestation de deux passeurs en Sicile


monde

Immigration : arrestation de deux passeurs en Sicile

Deux passeurs présumés de quelque 830 migrants ont été arrêtés hier à Messine en Sicile. L’un est Tunisien, l’autre Libyen. Leur arrestation pourrait donner de nouvelles pistes dans les enquêtes sur le trafic de migrants enTunisie et en Libye. Les 830 personnes qu’ils auraient fait passer ont été secourues mercredi soir par les gardes-côtes italiens au large de la Libye et ont débarqué hier en Sicile. De leur côté, les gardes-côtes libyens sont venus hier au secours d’un peu plus de 100 migrants africains. Ils se trouvaient à bord d’un canot pneumatique qui était sur le point de couler au large de Tripoli, d’après un officier.

Par ailleurs, le ministre de la Justice Mustafa Al-Kulaib issu du gouvernement basé à Tripoli, a reproché aux pays voisins de ne pas surveiller leurs frontières. “Nous demandons la tenue d’une conférence régionale à la fin du mois de septembre pour résoudre cette crise et arrêter cette tragédie grâce à une participation de toutes les nations y compris celles d’où viennent ces migrants”.

Selon certains témoignages, des migrants ont connu l’enfer en Libye, pays miné par les rivalités politiques, les violences meurtrières et l’effondrement de son économie. En mai, Amnesty international dénonçait dans un rapport des conditions épouvantables infligées aux migrants.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

USA : case prison pour la greffière opposée au mariage gay