DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Dortmund, les migrants ne sont pas les bienvenus pour les néo-nazis

L’arrivée des réfugiés en Allemagne n’est pas apprécié par tout le monde. La nuit dernière la tension était vive en gare de Dortmund, où la police a

Vous lisez:

A Dortmund, les migrants ne sont pas les bienvenus pour les néo-nazis

Taille du texte Aa Aa

L’arrivée des réfugiés en Allemagne n’est pas apprécié par tout le monde. La nuit dernière la tension était vive en gare de Dortmund, où la police a dû séparer des néo-nazis et des anti-nazis. Les premiers sont partis au milieu de la nuit alors que les seconds attendaient encore l’arrivée du train, avec des couvertures et de la nourriture destinés aux migrants.

A une époque où le chômage est élevé en Europe, et où les partis anti-immigration gagnent du terrain, la question de l’“accueil”:http://www.nytimes.com/2015/09/06/world/europe/germany-welcomes-migrants-and-refugees.html?&_r=1 est délicate. En Allemagne ces derniers mois les attaques, comme des incendies criminels contre des hébergements, se sont multipliées.

Comme il y a 15 jours à Heidenau, dans l’est du pays. Les manifestants d’extrême-droite ont affronté la police plusieurs nuits, furieux de l’arrivée des migrants.

Furieux aussi contre leur gouvernement, Angela Merkel, sifflée à son arrivée.

L’Allemagne, pays le plus peuplé d’Europe, pourrait accueillir cette année le nombre record de 800.000 demandeurs d’asile.