DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Commission européenne prépare son nouveau plan pour répondre à la crise migratoire


Le bureau de Bruxelles

La Commission européenne prépare son nouveau plan pour répondre à la crise migratoire

Le nouveau plan de la Commission européenne pour répondre à la crise migratoire prévoit de relocaliser 120 000 réfugiés supplémentaires. Un geste considéré seulement comme un “premier pas” par la chancelière allemande, Angela Merkel.
Selon une nouvelle clef de répartition, l’Allemagne devrait ainsi accueillir plus de 31 000 réfugiés, la France près de 24 000 et l’Espagne un peu moins de 15 000. Quant à la Pologne elle devrait prendre en charge environ 10 000 demandeurs d’asile.
Mais les négociations s’annoncent difficiles. Les 28 ont déjà rejeté cet été une première proposition de la Commission qui prévoyait la mise en place d’un dispositif d’accueil obligatoire. Le président de la Commission veut cette fois-ci demander plus d’efforts aux États membres.
Une option soutenue par l’ONU. Pour Staffan de Mistura, l’envoyé spécial des Nations unies en Syrie, l’UE pourrait agir davantage dans l’accueil des réfugiés. L’Europe pourrait aussi « aider les réfugiés financièrement sur place”, ajoute-t-il.
Mais avec l’arrivée sans précédent de demandeurs d’asile tout au long de l‘été et les nombreux drames dans la Méditerranée, les positions de certains pays ont évolué. Les nouvelles propositions de la Commission seront ainsi au cœur de la réunion extraordinaire lundi prochain des 28 ministres de l’Intérieur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le Parlement européen dit non aux animaux clonés à des fins alimentaires