DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Parlement européen dit non aux animaux clonés à des fins alimentaires


Le bureau de Bruxelles

Le Parlement européen dit non aux animaux clonés à des fins alimentaires

A une très large majorité le Parlement européen s’oppose au clonage des animaux de ferme.

Les députés sont même allés plus loin que la proposition initiale présentée par la Commission européenne. Ils veulent étendre cette interdiction à la commercialisation et à l’importation de produits alimentaires issus d’animaux clonés et issus de leurs descendants.

Pour les députés, ce texte permettra aussi de respecter le bien-être animal. Le taux d’efficacité du clonage varie en effet de 6 à 15% selon les espèces. Mais le Parlement veut aussi répondre à une inquiétude des citoyens. Les Européens ne veulent pas de produits clonés dans leur assiette.

Ce texte doit maintenant être approuvé par le Conseil, l’institution qui représente les États membres. Si les 28 donnent leur accord alors cette mesure pourrait entrer en vigueur dès l’année prochaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Comment la crise du lait frappe les petites exploitations?