DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Musiques et danses folkloriques...la Crète comme vous ne l'avez jamais vue !


le mag

Musiques et danses folkloriques...la Crète comme vous ne l'avez jamais vue !

En partenariat avec

Pour son édition 2015, le troisième “Pancretan Dance Festival & Cantata”, festival de danses et de musiques folkloriques, a eu lieu, à Héraklion, la ville du centre de la plus grande île de Grèce.

Le festival a commencé avec des chants traditionnels. Ils racontent l’histoire d’un jeune homme amoureux qui se rend chez sa prétedante avec des amis. Ils se mettent à jouer de la mandoline et du luth sous ses fenêtres. “Ils lui jouent la mantinade dans l’espoir de la séduire”, explique Eleni Fasoula, responsable de l’organisation de l‘évènement.

“Nous allons commencer à chanter sur la place Liontaria et notre point d’arrivée est le stade de Chanioporta. Nous aurons avec nous des luths, des mandolines et des lyres et nous chanterons des mantinades en marchant et en applaudissant tous ensemble”, ajoute Anna Maria Stavrakaki, danseuse.

Les mantinades sont un art de déclamer en vers sur de la musique. De sortes de complaintes amoureuses. Elles sont présentes dans plusieurs endroits de Grèce et tout spécialement en Crète. On les accompagne à la lyre ou au luth.

Ce festival permet de découvrir la culture de cette île très touristique ou les visiteurs apprécient les belles plages, les montagnes impressionnantes mais aussi les vestiges de brillantes civilisations. Selon les autorités, malgré la crise qui frappe le pays, l’affluence des touristes en Crète n’a pas chuté.

“La culture et le tourisme sont indissociables en Crète. L‘île a un très riche passé culturel. Notre but en Crète est de promouvoir tout cela, et d’attirer plus de touristes et de montrer que notre île est plus que du soleil et de belles plages”, explique Michalis Vamiedakis, commissaire au tourisme en Crète.

Les touristes d’ailleurs ont eu l’air ravis. “C’est une super fête. Tout le monde peut vivre ensemble, danser ensemble, être heureux ensemble. C’est ce que doit être la vie”, a déclaré cette visiteuse.

“Ce qui m’ intéresse surtout, c’ est la mentalité des gens de la Crète. Ils sont très ouverts, très chaleureux, très gentils”, a ajouté ce touriste belge.

Aux côtés des musiciens, de nombreux Crétois mais aussi des touristes ont marché dans les rues d’Héraklion en chantant des chants traditionnels sur l’amour, la vie et la mort.

Lefteris Berkis est un célèbre danseur de l‘île. Il explique ce que sont les mantinades: “Je vais vous dire de quoi parlent les mantinades. Je dessine mes pensées sur un papier en mantinades, et ce qui est noir et sombre je l’exprime ainsi”.
Et Giannis Vitoros Kennedys, un expert en la matière, d’ajouter :
“Nous avons plusieurs sortes de mantinades. Elles parlent de joie, de tristesse, d’amour et de vie. Elles parlent de tout mais la plupart d’entre elles parlent d’amour”.

35 groupes de danse et 700 danseurs de toute l‘île ont participé à l‘évènement. Chaque danse a une histoire particulière à raconter mais toutes contiennent des éléments sur l’héroïsme, le dynamisme et le caractère rebelle des Crétois.

“Nous voulons grâce à ce Festival, montrer la diversité et la splendeur de la musique crète et des danses traditionnelles”, explique le président de l’organisation du Festival.

Les Crétois ne sont pas peu fiers de leur patrimoine musicale et chorégraphique. Pour le chanteur Nikos Gonianakis, “la musique de Crète n’a pas de frontière”.
“Toutes les musiques du monde sont belles mais la nôtre est la meilleure”, ose-t-il, en dissimulant à peine sa fierté.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Récompenses et polémique pour Taylor Swift, carton plein pour Justin Bieber