DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La conférence annuelle d'Apple a déçu les analystes


économie

La conférence annuelle d'Apple a déçu les analystes

Un an après la présentation de l’iPhone 6, la conférence de presse d’Apple a déçu les analystes. En effet, il n’y a pas de véritables nouveautés cette année, à part peut-être du côté de l’iPad pro, qui propose désormais un stylet, pour satisfaire les clients professionnels, alors même que Steve Jobs refusait d’en produire.

Les stylos électroniques accompagnent les tablettes du coréen Samsung depuis déjà plusieurs années, comme n’a pas manqué de lui rappeler son ennemi juré sur Twitter pendant la présentation

“Ils n’ont pas eu besoin de faire de gros changements comme ça. Mais ils l’ont fait. Je pense qu’ils n’ont vraiment pas de pitié pour Samsung, qui sera le plus grand perdant”, estime quant à lui Patrick Moorhead, du cabinet Moor Insights and Strategy.

Le chiffre d’affaires de la marque à la pomme a atteint 162 milliards d’euros entre octobre 2014 et juin 2015. Les ventes d’iPhone représentent 67 % de ce revenu, et 80 % de son résultat d’exploitation, ce qui inquiète les analystes.

Certes, l’iPhone fait encore un tabac, mais les ventes sont vouées à décroître, le marché du haut de gamme étant de plus en plus saturé.

A l’issue de la présentation d’hier, le cours de l’action d’Apple reculait de 2 %, un fait habituel en raison d’un effet “déception” par rapport à de trop grandes attentes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Irlande : le gouvernement prévoit une croissance de 6 % en 2015