DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les glaciers italiens réduits à peau de chagrin

Vous lisez:

Les glaciers italiens réduits à peau de chagrin

Taille du texte Aa Aa

Les glaciers italiens ont fondu de plus de moitié le siècle dernier. Aujourd’hui, l’Italie compte 903 glaciers sur une surface de 370 km2. Il y a 50

Les glaciers italiens ont fondu de plus de moitié le siècle dernier. Aujourd’hui, l’Italie compte 903 glaciers sur une surface de 370 km2. Il y a 50 ans, ils couvraient 200 km2 de plus. Les dernières études montrent une fragmentation des glaciers, la plupart étant voués à disparaître dans les 20 prochaines années.

“Le glacier continue à se retirer. Il a perdu 80% de sa surface. La majorité de ces 80% ont fondu après les années 90 et en particulier ces 15 dernières années où le rythme de fonte a doublé par rapport à la décennie précédente. La perte est de 50% depuis 2000. Dans 20 ans il ne restera rien de ce glacier”, Alberto Trenti, spécialiste de la météo.

Le glacier Careser, dans le massif de l’Ortles, est situé à 3.000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Comparé à 1900, il a perdu 350 mètres de profondeur et a reculé de plus d’un kilomètre. Il est aujourd’hui divisé en 6 parties et la couche de glace montre de profondes crevasses noires. Ces cinq dernières années, le niveau de glace a chuté de 4 mètres, même si les deux derniers hivers ont été assez froid et neigeux.

Le glacier Mandrone, sur le massif d’Adamello, avec Pian di Neve, est le plus grand glacier italien. Cette année il a perdu environ 30 mètres.

“En 2011 le glacier arrivait juste à quelques mètres de l’endroit où nous parlons. Comme on le voit, dans quelques années on a eu un fort recul et tout cela dans un laps de temps très court”, explique Gianluca Tognoni, météorologue.

Sur le glacier de Mandrone, des cascades se sont formées à cause d’une quantité anormale de neige fondue. Une catastrophe écologique programmée pour les Alpes françaises et italiennes.