DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Avant la visite du pape, Cuba amnistie plus de 3500 prisonniers


Cuba

Avant la visite du pape, Cuba amnistie plus de 3500 prisonniers

C’est le quotidien d’Etat Granma qui l’annonce : à Cuba les autorités vont amnistier 3.522 prisonniers. Un chiffre record, du jamais vu depuis l’arrivée au pouvoir du régime castriste, en 1959. Une amnistie qui coïncide avec la visite dans l‘île du pape François, qui sera reçu par Raul Castro du 19 au 22 septembre. Le dirigeant cubain multiplie les gestes d’ouverture, notamment le dégel historique avec les Etats-Unis. Lors de la visite de Jean Paul II en 1998, puis celle de Benoît XVI en 2012, des prisonniers avaient déjà été libérés, mais en moins grand nombre.

Cette ouverture de Cuba, on la doit aussi à cet homme, le cardinal Jaime Ortega. Faute d’opposition, l’archevêque de La Havane est le seul interlocuteur politique du gouvernement de Raul Castro, depuis plusieurs années. Le représentant de l’Eglise catholique a notamment négocié la libération de 130 prisonniers politiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des migrants nourris comme des animaux dans un enclos