DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne : Munich ne pourra "pas faire face" à l'arrivée de tous les migrants


Grèce

Allemagne : Munich ne pourra "pas faire face" à l'arrivée de tous les migrants

La ville de Munich prévient qu’elle ne va pas pouvoir faire face à l’afflux de migrants. Pour la seule journée d’hier, 10.000 personnes sont arrivées dans la grande ville du sud de l’Allemagne, saturant toutes les places d’accueil prévues. Il en manque “au moins 1000”, a déclaré une porte-parole du district de Haute-Bavière.

Un peu plus en amont sur le route des réfugiés, à Vienne, des centaines de migrants étaient en transit vers l’ouest et le nord de l’Europe.

Témoignage de Salim : “La vie est impossible là-bas en Syrie, spécialement dans ma ville, Alep. Pas d‘électricité depuis trois ans. Pas d’eau depuis trois ans, il faut aller la chercher dans des puits. Et puis pas d’internet, rien. Pas de vie”.

Mohammed, lui, vient d’Irak : “J’ai quitté l’Irak car la situation là-bas est très mauvaise à cause de la guerre. Trouver un travail est très difficile. Les radicaux ont pris une grande partie du pays, et c’est pour ça que nous avons décidé de prendre le risque d’aller en Allemagne ou un autre pays pour avoir le statut de réfugiés”.

Beaucoup plus au Sud de l’Europe, sur l‘île de Lesbos en Grèce, la situation serait en voie de normalisation. 22.500 migrants ont pu être enregistrés et évacués de l‘île vers le continent par ferrys, et des employés des Nations Unies sont venues prêter main forte aux autorités insulaires, débordées par le raz de marée de migrants.

Enfin en Sicile, un bateau français est venu au secours de 140 migrants sur un bateau au large de la Sicile ce samedi et les a emmenés au port de Pozzalo.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Venise : Lion d'Or du meilleur film pour "Desde allà"