DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Speed : triple couronne pour Sébastien Ogier


speed

Speed : triple couronne pour Sébastien Ogier

Bruno Sousa : “Bonjour et bienvenue dans Speed. Si vous avez suivi le championnat du monde des rallyes, vous savez que la question n‘était pas de savoir qui serait champion du monde, mais quand. Sébastien Ogier était quasiment le seul prétendant à sa succession et il a décroché le titre en Australie ce dimanche alors qu’il reste trois courses à disputer”.

Et un, et deux, et trois sacres d’affilée pour Sébastien Ogier qui peut déjà sabrer le champagne alors que la saison ne s’achèvera que mi-novembre.

Le natif de Gap s’est mathématiquement assuré du titre en s’imposant en Australie comme en 2013 et en 2014.

Durant les deux premiers jours, il devait pourtant passer en premier et donc balayer la piste pour ses rivaux.

Mais cela ne l’a pas empêché de pointer en tête samedi soir avant de remporter toutes les spéciales courues ce dimanche, y compris la Power stage.

Sébastien Ogier, qui en est à sept victoires en dix rallyes disputés cette saison, termine avec 12 secondes d’avance sur son coéquipier finlandais Jari-Matti Latvala.

Ce doublé permet à Volkswagen de remporter le championnat des constructeurs pour la troisième année consécutive.

Le pilote britannique Kris Meeke complète le podium aux dépens du Norvégien Andreas Mikkelsen et du Néo-Zélandais Hayden Paddon.

Prochains rendez-vous en Corse début octobre puis en Catalogne et au Pays de Galles.

Marc Marquez passe entre les gouttes

Bruno Sousa : “En moto GP, Marc Marquez a été dominateur à Saint-Marin, où il a célébrè sa première victoire sur le circuit de Misano dans la catégorie reine. Le héros local Valentino Rossi n’a terminé que cinquième, mais il avait lui aussi une bonne raison de se réjouir”.

Marc Marquez s’invite sur la plus haute marche du podium pour la 49e fois de sa carrière et pour la 23e fois en moto GP.

Le double champion du monde remporte un Grand Prix de Saint-Marin perturbé par les conditions météos.

Auteur de la pole position et détenteur du record de la piste, Jorge Lorenzo rentre aux stands après six tours pour enfourcher une moto chaussée de pneus pluie.

Valentino Rossi l’imite et finit par dépasser son coéquipier chez Yamaha pour le plus grand bonheur des “tifosi”.

Avec la piste qui s’assèche, un nouveau changement de motos s’avère nécessaire et Marc Marquez en profite pour prendre les commandes de la course.

Jorge Lorenzo, lui, chute et fait une mauvaise opération dans la course au titre puisqu’il accuse désormais 23 points de retard sur Valentino Rossi.

Pas habitués à pareille fête, les Britanniques Bradley Smith et Scott Redding et le Français Loris Baz prennent les deuxièmes, troisièmes et quatrièmes places.

Tom Pagès au top

Bruno Sousa : “A Prétoria, plus de 17 000 personnes ont été témoins de la seconde victoire obtenue cette saison par Tom Pagès sur le X-Fighters World Tour. Le Français rejoint ainsi en tête du championnat l’Australien Clinton Moore. On se quitte avec ces images. Speed sera de retour dimanche prochain pour le Grand Prix de Formule 1 de Singapour”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

speed

Speed : cavalier seul de Lewis Hamilton