DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ankara lève le couvre-feu imposé sur la ville de Cizre


Turquie

Ankara lève le couvre-feu imposé sur la ville de Cizre

Violents affrontements hier dans le sud de la Turquie entre forces de l’ordre et manifestants. Comme ici à Diyarbakir. A l’origine des heurts le couvre-feu imposé par Ankara en raison des opérations menées par les forces de sécurité turques contre les rebelles du PKK. Couvre-feu qui a finalement été ce lundi matin.

A Cizre, des milliers de personnes ont assisté aux funérailles de 16 personnes tuées pendant les combats qui ont opposé les séparatistes kurdes du PKK à l’armée turque. Des combats qui font rage depuis près de deux mois et dont les premières victimes sont les civils.

“C’est une honte, s’indigne Hatice, une habitante de Cizre. Nous ne comprendrons jamais ce qu’Erdogan nous fait. Ses tanks et ses bombes nous tuent. Nous avons 16 corps que nous avons gardés dans des frigos et des mosquées durant plusieurs jours. C’est ça l’humanité ?”

Des milliers de personnes sont également descendues dans les rues d’Istanbul pour soutenir les civils kurdes. Ils condamnent l’offensive menée par Ankara contre les séparatistes du PKK qui a mis fin au processus de paix engagé par les deux parties en 2012.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Égypte : des touristes tués par erreur par l'armée