Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Jérusalem : les appels internationaux pour éteindre la flambée de violence

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AFP, Reuters
Jérusalem : les appels internationaux pour éteindre la flambée de violence

<p>Les appels au calme se multiplient dans le monde pour stopper l’escalade de la violence sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem.</p> <p>Depuis dimanche, des heurts opposent Palestiniens et policiers israéliens dans et autour du site (<a href="http://fr.euronews.com/2015/09/13/la-police-israelienne-evacue-la-mosquee-al-aqsa-l-operation-degenere/">voir ici</a>). <br /> Les Palestiniens protestent contre les visites de juifs dans ce lieu saint musulman et accusent l’armée israélienne d’avoir pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa. Les forces israéliennes assurent que non.</p> <p><strong>Réactions au Proche-Orient et dans le monde</strong></p> <p>Au chapitre des réactions, celle de Saeb Erekat, un proche du président palestinien Mahmoud Abbas. “Le gouvernement israélien veut mettre à exécution son plan”, assure-t-il, parlant d’un plan “effroyablement criminel, qui vise à imposer une division géographique et temporelle de la mosquée Al-Aqsa”.<br /> <strong>La direction palestinienne</strong> en appelle au Conseil de sécurité des Nations Unies.</p> <p>Du côté de <strong>l’<span class="caps">ONU</span></strong>, justement, on met en garde contre un risque de propagation de la violence dans toute la région. “Quand le Moyen-Orient est confronté à une puissante vague de terreur et d’extrémisme, ces graves provocations ont le potentiel d’attiser la violence bien au-delà des murs de la Vieille ville de Jérusalem”, a déclaré ce mardi l‘émissaire spécial de l’<span class="caps">ONU</span> pour le Proche-Orient, Nickolay Mladenov.</p> <p><strong>L’Union européenne</strong> réitère son appel au maintien du statu quo sur ce site que se partagent juifs et musulmans.</p> <p><strong>Le roi Abdallah II de Jordanie</strong> a mis en garde Israël du risque encouru par les relations avec son pays, un des deux seuls Etats arabes ayant signé la paix avec l’Etat hébreu.</p>