DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Réfugiés : de Turquie vers l'Europe, par la route


Turquie

Réfugiés : de Turquie vers l'Europe, par la route

Ils sont de plus en plus nombreux, les réfugiés qui, depuis la Turquie, choisissent de passer par la route pour rallier l’Europe. Ils répondent ainsi à l’appel d’un collectif baptisé “Ne traversez plus”.
La traversée en bateau est jugée trop dangereuse, avec tous les morts enregistrés ces dernières semaines. Alors c’est en bus ou à pied que ces hommes partent d’Istanbul, en provenance de Syrie et d’Irak.
Ils rejoignent ainsi Edirne, la ville turque située à quelques kilomètres des frontières bulgare et grecque.

C’est généralement vers la Grèce qu’ils se dirigent espérant franchir la frontière, dussent-ils patienter des heures…

“Nous ce qu’on veut, dit un Syrien, c’est entrer en Grèce, le faire de manière légale, sans recourir à des passeurs. On veut entrer en Grèce sans violence. Pour le moment, on attend ici”.

D’après le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), plus de 400 000 Syriens ont déposé des demandes d’asile dans des pays européens depuis le début de la crise syrienne en 2011.
Le nombre de ces demandes a augmenté de 60.000 depuis juillet.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réfugiés : que faire face aux barbelés à la frontière hongroise ?