Réfugiés : de Turquie vers l'Europe, par la route

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Réfugiés : de Turquie vers l'Europe, par la route

<p>Ils sont de plus en plus nombreux, les réfugiés qui, depuis la Turquie, choisissent de passer par la route pour rallier l’Europe. Ils répondent ainsi à l’appel d’un collectif baptisé “Ne traversez plus”.<br /> La traversée en bateau est jugée trop dangereuse, avec tous les morts enregistrés ces dernières semaines. Alors c’est en bus ou à pied que ces hommes partent d’Istanbul, en provenance de Syrie et d’Irak.<br /> Ils rejoignent ainsi Edirne, la ville turque située à quelques kilomètres des frontières bulgare et grecque.</p> <blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Hundreds of refugees walking to Edirne to reach Turkey-Greece border. <span class="caps">IHA</span> is operational in <a href="https://twitter.com/hashtag/istanbul?src=hash">#istanbul</a> and <a href="https://twitter.com/hashtag/edirne?src=hash">#edirne</a> <a href="http://t.co/QepbEhnLyh">pic.twitter.com/QepbEhnLyh</a></p>— <span class="caps">IHA</span> Broadcast (@iha_tv) <a href="https://twitter.com/iha_tv/status/643780549434286080">15 Septembre 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>C’est généralement vers la Grèce qu’ils se dirigent espérant franchir la frontière, dussent-ils patienter des heures…</p> <p>“Nous ce qu’on veut, dit un Syrien, c’est entrer en Grèce, le faire de manière légale, sans recourir à des passeurs. On veut entrer en Grèce sans violence. Pour le moment, on attend ici”.</p> <p>D’après le Haut-Commissariat de l’<span class="caps">ONU</span> pour les réfugiés (<span class="caps">HCR</span>), plus de 400 000 Syriens ont déposé des demandes d’asile dans des pays européens depuis le début de la crise syrienne en 2011.<br /> Le nombre de ces demandes a augmenté de 60.000 depuis juillet.</p>