DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles émeutes au Liban, suite de la crise politique et de la crise des ordures

De violentes échauffourées ont eu lieu ce mercredi dans le centre-ville de Beyrouth entre la police anti-émeute et des manifestants. Ces derniers se

Vous lisez:

Nouvelles émeutes au Liban, suite de la crise politique et de la crise des ordures

Taille du texte Aa Aa

De violentes échauffourées ont eu lieu ce mercredi dans le centre-ville de Beyrouth entre la police anti-émeute et des manifestants. Ces derniers se sont rassemblés pour empêcher la tenue d’une réunion de “dialogue national” destinée à résoudre la crise politique qui secoue le pays – Le Liban est, en effet, privé de président depuis plus d’un an et demi – mais aussi la crise des ordures qui dure maintenant depuis des mois. La rue est sous pression.

“Nous espérons que beaucoup de Libanais vont nous rejoindre pour voir comment, ici, on traite les citoyens qui protestent pacifiquement et formulent leurs exigences de manière civilisée et démocratique”, dit un manifestant.

Et ce qu’exige le mouvement de protestation, initié par le collectif citoyen “Vous puez”, c’est la démission du gouvernement et une solution durable à la crise, en vain.

“Les politiciens et les négociateurs rejettent la démission du gouvernement. Nous avons auparavant essayé de dialoguer, mais ça n’a conduit à aucun résultat”, explique Assaad Thebian du collectif “Vous puez”.

Après la fermeture forcée de la décharge de Beyrouth, les protestations sont montées en puissance. Les habitants ont rejeté le plan de sortie de crise proposé alors par le gouvernement et prévoyant la réhabilitation de deux sites pour les déchets.

Pour exprimer leur ras-le-bol de vivre au milieu des ordures qui s’amoncèlent, mardi, des jeunes ont déchargé des poubelles devant le ministère de l’Environnement. Installés à proximité du bâtiment, des militants mènent, eux, depuis deux semaines une grève de la faim.