DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tensions à Lesbos, les migrants perdent patience


Grèce

Tensions à Lesbos, les migrants perdent patience

ALL VIEWS

Touchez pour voir

La colère grandit parmi les migrants sur l‘île de Lesbos, épuisés par l’attente. Face au nombre de personnes, ce mercredi, la police permet aux réfugiés de rentrer par petits groupes dans la zone sécurisée d’enregistrement. C’est la dernière étape avant de pouvoir embarquer pour Athènes. Mais elle se fait rapidement déborder par la foule, et se sert de bâtons pour repousser ceux qui forcent le passage.
“S’il vous plaît, supplie Ali, un Afghan, dépêchez-vous, parce qu’on ne peut pas attendre, on perd de l’argent, on n’a pas de place, comme vous le voyez il n’y a pas de place pour vivre et rester ici. On veut juste nos billets pour aller à Athènes. C’est tout ce qu’on veut.”

En arrivant il y a deux jours, Ali s’est vu remettre un numéro. Mais cela ne lui a pas encore ouvert les portes du Pirée. Djamal Zamoum, représentant de l’UNHCR, est inquiet :
“Ca dépend de la façon dont ça va évoluer dans les prochains jours, mais plus il y aura de monde, plus il y aura de risque que la situation devienne explosive.”
L‘île de Lesbos a reçu la semaine dernière quelque 22.500 réfugiés et migrants, le quart de sa population.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Premier face-à-face avec David Cameron pour Jeremy Corbyn