DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Aucun favori ne semble se profiler en Grèce à 72 heures des législatives


Grèce

Aucun favori ne semble se profiler en Grèce à 72 heures des législatives

Les derniers sondages donnent le parti de gauche au pouvoir, Syriza, au coude à coude avec les conservateurs de Nouvelle Démocratie, dont nous avons rencontré hier le chef de file, Evangelos Meimarakis. Mais aucune des deux formations ne dépasse les 15 % d’intentions de vote.

“La Grèce a changé, et nous aussi, estime Evangelos Meimarakis. Tsipras a beaucoup menti en janvier. Il y a neuf mois, la Grèce disposait d’un surplus fiscal et une perspective de croissance était à portée de main. Aujourd’hui, le pays est à nouveau dans le rouge avec un profond déficit, un important taux de chômage et les investisseurs sont partis parce que M. Tsipras les a chassé.”

Un sondage réalisé par l’Université de Macédoine place en troisième position du suffrage le parti néonazi Aube Dorée, mais avec un score plus faible que lors des précédents scrutins.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un revers pour la stratégie américaine déployée en Syrie