DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Burkina Faso : "il y a des militaires partout en ville" raconte une expatriée


Burkina Faso

Burkina Faso : "il y a des militaires partout en ville" raconte une expatriée

Nous avons joint par téléphone une expatriée française qui vit et travaille à Ouagadougou depuis quelques années. Elle revient sur la situation dans la capitale burkinabè après le coup d‘État mené par les militaires de la garde présidentielle.

“La situation est agitée. Il y a des militaires partout en ville. Ils tirent et cherchent surtout à faire peur aux gens. Ils essayent d‘éviter toute forme de manifestation pour que le général Diendéré prenne le pouvoir comme il a dit qu’il le ferait. Mais je pense que la société civile burkinabè n’est pas d’accord. Et donc là ce qu’on craint, c’est que les manifestants ne lâchent pas et que concrètement on se retrouve avec des gens qui vont manifester à main nue contre des militaires armés. Des manifestants qui sont en ville en ce moment m’ont rapporté que déjà dix personnes auraient été tuées. Il y a des gens qui appellent à manifester et d’autres qui disent qu’il vaut mieux rester à la maison pour ne pas envoyer de la chair humaine se faire broyer tout de suite. On était à quelques semaines d’une élection et nous, on pensait qu’avec le soulèvement populaire et tout ce qui s’est passé, ça allait être gagné. Cela allait être un grand pas pour la démocratie en Afrique. Et ils sont en train de prouver le contraire. Il suffit d’avoir quelques kalachnikovs et des armes”, raconte cette expatriée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Japon : les nouvelles lois de défense adoptées en commission parlementaire