DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le réfugié victime du croche-pied de la cameraman hongroise accueilli en Espagne


Espagne

Le réfugié victime du croche-pied de la cameraman hongroise accueilli en Espagne

“Je vous aime. J’aime Madrid. J’aime l’Espagne, toute l’Espagne. Merci pour tout. C’est très très important pour ma vie”, a déclaré Osama Abdul Mohsen à son arrivée en Espagne.Reconnaissant et ému, le réfugié syrien molesté par une journaliste hongroise est arrivé mercredi soir à Madrid.

C’est le directeur du Centre national de formation d’entraîneurs de football, qui en apprenant la profession du réfugié, a décidé de lui venir en aide :“Les hommes politiques, de l’Union européenne et de notre gouvernement, devraient prendre des mesures pour aider ces réfugiés pour qu’ils aient un rôle ici, leur permis de résidence. Nous devons aider ces gens, ça n’a rien à voir avec les partis politiques ou les fédérations de football”, estime Miguel Angel Galan.

La chance d’Osama, ce sont des images qui ont fait le tour du monde. Le croque en jambe d’une journaliste hongroise qui le fait chuter à terre a tellement choqué l’opinion, qu’il a aussi en retour entraîné un bel élan de solidarité.

Le centre de formation d’entraîneurs de football a mis à la disposition d’Osama une maison à Getafe, en banlieue de Madrid.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Coup d'état de la garde présidentielle au Burkina Faso