DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants : un demi-million de personnes sont arrivées en Europe

Quelle sera la solution européenne, à la crise des migrants ? Le commissaire européen en charge des migrations, Dimitris Avramopoulos, espère bien

Vous lisez:

Migrants : un demi-million de personnes sont arrivées en Europe

Taille du texte Aa Aa

Quelle sera la solution européenne, à la crise des migrants ?

Le commissaire européen en charge des migrations, Dimitris Avramopoulos, espère bien arriver la semaine prochaine à un accord pour répartir des dizaines de milliers de réfugiés en Europe.

Il a critiqué la Hongrie, qui construit une clôture de 175 km de long sur sa frontière avec la Serbie.

Dimitris Avramopoulos, commissaire européen en charge des migrations:
“Les murs ne sont que des solutions temporaires, cela ne sert qu‘à reporter et aggraver encore les tensions, et je pense que vous serez d’accord avec moi, la violence n’est pas la solution.”

Pour le commissaire européen, la très grande majorité des migrants qui traversent l’Europe en ce moment, sont des syriens fuyant la guerre. Au total, un demi-million de personnes sont arrivés en Europe depuis le début de l’année, c’est presque deux fois plus que l’an dernier.

Les 28 Etats membres de l’UE, réunis lundi dernier à Bruxelles, ne sont pas parvenus à un accord unanime sur la répartition de 120.000 réfugiés supplémentaires pour faire face à l’afflux de demandeurs d’asile.

Péter Szijjártó, ministre hongrois des Affaires étrangères :
“Nous devons créer une force commune de l’Union Européenne pour protéger les frontières de la Grèce. Le gouvernement hongrois est prêt à fournir une contribution nationale massive pour cela, et l’Union Européenne devrait prendre en charge le financement de camps de réfugiés en Jordanie, au Liban, en Irak et en Turquie, et si de nouveaux camps sont nécessaires, nous devrons les financer pour offrir des conditions décentes d’accueil, conformément aux conventions juridiques internationales, que l’Europe débloque des fonds pour cela.”

Un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement aura lieu le 23 septembre à Bruxelles sur la question des réfugiés. Les frontières extérieures de l’UE pourraient être renforcées avec des équipes multinationales.