DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aferim, les derniers soupirs du monde féodal européen vu par Radu Jude

Vous lisez:

Aferim, les derniers soupirs du monde féodal européen vu par Radu Jude

Taille du texte Aa Aa

Cette semaine, cinéma box vous parle du dernier film du réalisateur roumain Radu Jude. “Aferim” est à la fois une comédie noire, un western et un

Cette semaine, cinéma box vous parle du dernier film du réalisateur roumain Radu Jude. “Aferim” est à la fois une comédie noire, un western et un drame historique sur l’exploitation de l’homme par l’homme.

En 1835, un policier et son fils parcourent la région de la Valachie, en Roumanie, à la recherche d’un gitan accusé d’avoir séduit la femme d’un aristocrate. Sur le chemin, les deux personnages vivent une série d’aventures et commentent sur le monde autour d’eux.

Les dialogues sont crus et montrent le racisme, la xénophobie et la misogynie qui imprégnait la société de l‘époque. Un monde archaïque où les Roms ont été vendus comme esclaves.

Le réalisateur roumain affirme qu’il voulait faire un film sur le passé qui puisse dire quelque chose sur les sociétés contemporaines et pas seulement sur la Roumanie. Grâce à une mise en scène minutieuse, Radu Jude nous montre une réalité brutale, mais ne juge pas les personnages. Il donne cette liberté au spectateur.

Aferim, un plongeons dans le monde féodal du XIX siècle dans une région marquée par l’influence des empires ottoman et russe.