DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Travailler mieux pour performer plus


business planet

Travailler mieux pour performer plus

Cette semaine dans Business Planet, Serge Rombi vous fait découvrir l’innovation dans l’organisation des lieux de travail.


  • Pour garder un temps d’avance sur la concurrence, il ne suffit plus d’investir dans les toutes dernières technologies. Les entreprises doivent aussi penser aux aspects non-technologiques de leur fonctionnement.
  • Les ressources humaines, le processus interne de prise de décisions, l’environnement de travail : autant d‘élements qui relèvent de ce que l’on appelle l’innovation dans l’organisation des lieux de travail.
  • Objectif : booster la motivation et améliorer les conditions de travail des employés pour améliorer leur productivité et la compétitivité globale de l’entreprise.
  • Pour encourager les entreprises européennes à innover dans l’organisation de leurs lieux de travail, la Commission européenne a lancé le réseau EUWIN (the European Workplace Innovation Network) en 2013.

Liens utiles


Serge Rombi, Euronews :
“L’innovation dans l’organisation sur les lieux de travail, c’est l’une des grandes tendances qui booste les entreprises européennes. Pour en parler, je suis avec Rasa Rotomskiene, l’une des ambassadrices du réseau européen pour l’innovation sur les lieux de travail. De quoi s’agit-il exactement ?”

Rasa Rotomskiene : “Il s’agit de tous les aspects qui peuvent aider votre entreprise à gagner en compétitivité et qui requièrent davantage de créativité de que d’importants investissements financiers : l’organisation de la production, le management, l’environnement de travail, etc.”

Serge Rombi, Euronews :
“Voici une illustration concrète avec cette entreprise, ici à Vilnius.”

—-

Comme chaque semaine, les ouvriers de la PME industrielle Arginta se retrouvent pour une réunion un peu particulière. Objectif : comprendre les dysfonctionnements dans la production, en analyser ensemble les raisons et surtout proposer des solutions pour améliorer le processus.

Ici, l’organisation a été complètement repensée il y a deux ans. A l‘époque l’entreprise comptait seulement trois inspecteurs qualité. Aujourd’hui, ce sont donc les 200 salariés qui sont désormais invités à veiller sur la qualité. Une nouvelle organisation qui repose aussi sur de nouveaux principes de management.

“Les décisions pour améliorer la qualité peuvent être prises par chacun des employés de l’entreprise quel que soit son niveau et son domaine”, explique Tomas Jaskelevicius, directeur du développement. “Désormais, les bonus sont versés en fonction des résultats d‘équipe et non plus en fonction des résultats individuels.”

Tout cela agit aussi bien sûr aussi sur l’engagement, et donc la productivité des salariés. D’ailleurs, le bilan de cette nouvelle organisation est très intéressant.
Alors que cette PME affichait des pertes en 2013, elle a désormais retrouvé un résultat positif. La société fait partie du top 3 dans son secteur de fabrication, de la transformation et de l’installation de pièces métalliques. Elle a aussi développé un important réseau de sous-traitants en Lituanie. Il faut dire que l’objectif sur le niveau de qualité a été largement atteint.

“Aujourdh’ui notre indice qualité est atteint à 99%”, se félicite Tomas Jaskelevicius. “Il y a deux ans, nous étions à 80%. La qualité, c’est ce qu’il y a de plus important pour nos clients internationaux. C’est leur priorité numéro une.”

—-

Serge Rombi, Euronews :
“Rasa Rotomskiene, quel conseil vous donneriez aujourd’hui à Tomas Jaskelevicius ?”

Rasa Rotomskiene :
“Mon conseil, c’est de continuer dans cette voie. Garder des employés qui sont engagés et motivés, s’assurer de la détermination des managers et prendre du plaisir au travail.”

Le Réseau européen pour l’innovation sur les lieux de travail

(The European Workplace Innovation Network) a été mis en place par la Commission européenne a mis en place EUWIN, le European Workplace Innovation Network. Il regroupe 1 500 experts et permet de mieux comprendre les méthodes et l’efficacité de ce genre de pratiques par le biais d’une banque de données, de newletters, de divers événements et conférences.

Serge Rombi, Euronews :
“Rasa Rotomskiene, si moi aussi j’ai envie de rejoindre le réseau EUWIN, comment ça se passe ? C’est simple ?”

Rasa Rotomskiene :
“C’est gratuit et ouvert à tous. Il faut simplement s’inscrire en ligne pour accéder à toutes les ressources offertes par le réseau.”

Serge Rombi, Euronews :
“Merci beaucoup ! Pour plus d’infos, rendez-vous sur la page web de Business Planet. Quant à nous on se retrouve très bientôt pour un nouvel épisode !”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

business planet

Le projet Worth, pour relier fabricants et créateurs en Europe