DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wenger et Mourinho se chamaillent

C’est peu dire que José Mourinho et Arsène Wenger ne s’apprécient guère et ce n’est pas le scénario du duel entre Chelsea et Arsenal en Premier

Vous lisez:

Wenger et Mourinho se chamaillent

Taille du texte Aa Aa

C’est peu dire que José Mourinho et Arsène Wenger ne s’apprécient guère et ce n’est pas le scénario du duel entre Chelsea et Arsenal en Premier League ce samedi qui va arranger leur relation.

L’attaquant des Blues Diego Costa a frappé le défenseur des Gunners Laurent Koscielny, ce qui a fait sortir de ses gonds le Brésilien Gabriel, expulsé par l’arbitre.

Arsène Wenger, le manager d’Arsenal : “Je pense que le comportement de Diego Costa était inacceptable. Si vous regardez les images, vous verrez ce qu’il a fait à Laurent Koscielny. Il l’a poussé, il l’a frappé au visage puis il l’a jeté au sol. C’est le genre de gestes qu’il fait toujours et pour être honnête, c’est assez surprenant. Je ne comprends pas pourquoi l’arbitre Mike Dean n’a pas sévi, pourquoi Diego Costa a pu rester sur le terrain”.

Arsenal a fini la rencontre à neuf après le deuxième avertissement adressé à Santi Cazorla, mais tout mettre sur le dos de l’arbitre, c’est trop facile selon José Mourinho.

José Mourinho, le manager de Chelsea : “J’ai joué je ne sais plus combien de fois contre Arsenal : 12, 15 ou 18 fois. Et la seule fois où Arsène Wenger n’a pas pleuré, c’est le jour où nous avons perdu le match, le jour où nous avons perdu la Coupe. Ce n‘était pas bon pour nous, mais nous avons eu un comportement exemplaire : pas d’excuses, pas de larmes, pas de plaintes de la part de Monsieur José Mourinho, de mes joueurs et du Chelsea football club”.

Sur sa pelouse de Stamford Bridge, Chelsea s’est finalement imposé 2 à 0 grâce à un but de la tête du jeune défenseur français Kurt Zouma et une frappe déviée d’Eden Hazard dans le temps additionnel.