Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Israël : les balles réelles autorisées contre les lanceurs de pierre palestiniens

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Israël : les balles réelles autorisées contre les lanceurs de pierre palestiniens

<p>Le gouvernement israélien a formellement adopté dimanche une série<br /> de mesures autorisant notamment les tirs à balles réelles contre des Palestiniens lançant des pierres lorsque la vie de civils est menacée.<br /> “Les pierres et les bombes incendiaires sont des armes mortelles qui ont tué et tuent encore, a justifié le Premier ministre Benjamin Netanyahu. Alors, nous changeons les consignes données aux forces de police opérant à Jérusalem.” Le Premier ministre israélien a aussi tenu à distinguer la manifestation, la protestation, de ce qu’il appelle un “terrorisme populaire”. </p> <p>L’<span class="caps">ONG</span> B’Tselem (Centre israélien d’information pour les droits de l’homme dans les territoires occupés) a immédiatement dénoncé une mesure qui, selon elle, ne peut que conduire à alimenter le cycle de violences. “Ce type d’approche, basé sur l’usage de la force, et uniquement cela, ce n’est pas seulement immoral, c’est aussi illégal”, a commenté sa porte-parole, Sarit Michaeli. En insistant sur la nécessité, certes de protéger la population, mais aussi de s’attaquer aux racines du problème.</p> <p>Dimanche, à Jénine, en Cisjordanie, de nouveaux affrontements ont opposé Palestiniens et forces de l’ordre israéliennes. Alors qu‘à Jérusalem-Est, la situation était calme sur l’esplanade des Mosquées.<br /> La police israélienne a annoncé avoir arrêté 39 Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-Est à la suite des manifestations et affrontements de ces derniers jours.</p>