DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'action Volkswagen perd 35 % en deux jours

C’est un gros coup dur pour le groupe Volkswagen. L’action a poursuivi sa chute vertigineuse pour le deuxième jour consécutif, cédant plus de 19 % ce

Vous lisez:

L'action Volkswagen perd 35 % en deux jours

Taille du texte Aa Aa

C’est un gros coup dur pour le groupe Volkswagen. L’action a poursuivi sa chute vertigineuse pour le deuxième jour consécutif, cédant plus de 19 % ce mardi, et 35 % en deux jours. Le groupe a perdu 25 milliards d’euros de capitalisation depuis lundi matin. L’action du constructeur allemand a terminé la séance de mardi à 106 euros.

Anticipant les amendes à venir et à des fins préventives, le groupe a annoncé qu’une provision pour risque de 6,5 milliards d’euros sera passée sur ses comptes du troisième trimestre.

“La première provision, ce trimestre, s‘élève à 6,5 milliards. Avec probablement onze millions de véhicules touchés, cela représenterait seulement 600 euros par voiture et ce montant n’est peut-être pas suffisant, parce qu’on ne connaît pas encore l‘étendue de l’impact en termes d’image”, affirme Ascan Iredi, chef des placements chez Flatex.

Le montant définitif de la provision sera ensuite amené à évoluer en fonction du résultat des enquêtes, et de ses conséquences.

Aux Etats-Unis, l’amende pourrait être colossale : 33 000 euros par voiture vendue, soit 16 milliards au total. Des voitures des marques Audi, Skoda et Seat, appartenant au groupe Volkswagen, sont aussi concernées, et peut-être d’autres, car le groupe possède en tout douze marques à travers le monde.

Mais ce n’est peut-être que le début du scandale. Tous les constructeurs sont désormais soupçonnés, et leurs actions chutent en bourse, comme Renault et Peugeot.