DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des centaines de migrants toujours bloqués au centre d'Athènes


Grèce

Des centaines de migrants toujours bloqués au centre d'Athènes

Depuis des semaines, de nombreuses familles démunies en provenance d’Afghanistan affluent place Victoria, dans le centre d’Athènes. La plupart ont traversé la Méditerranée au péril de leur vie, souvent en ayant payé des passeurs turcs, d’après des témoignages recueillis sur place. Sans papiers ni argent, elles ne peuvent poursuivre leur route pour rejoindre d’autres pays d’Europe. “Pourquoi tout le monde sait que la Syrie est en guerre, mais ignore qu’en Afghanistan cela fait 50 ans que ça dure!”, lance un homme âgé originaire du pays. “Il n’y a pas d’infrastructures. On n’a pas d’eau, ni d‘électricité, aucun accès à l‘éducation. Tous ces adolescents grandissent sans aller à l‘école”. Sur la place, l’aide s’improvise. Mais malgré les gestes des riverains, qui viennent apporter des vivres, les besoins restent immenses. “Le gouvernement grec fait face à de grosses difficultés, le peuple grec aussi”, explique Joanna, une fonctionnaire venue apporter de l’aide. “On ne peut pas résoudre le problème nous-mêmes, ils sont trop nombreux. On fait ce qu’on peut, mais ce n’est pas assez. Il y a des pays très riches qui pourraient les aider”. De nombreux réfugiés attendent désormais que des proches déjà installés en Europe, leur fasse parvenir de l’argent, pour tenter de poursuivre leur périple.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pèlerinage de La Mecque : la pire tragédie depuis 25 ans