DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La paix dans les six mois en Colombie


Colombie

La paix dans les six mois en Colombie

Une poignée de main historique pour un accord qui ne l’est pas moins. Le président colombien, Juan Manuel Santos, et le chef des FARC surnommé “Timochenko”, se sont donné six mois pour mettre définitivement un terme à la guerre qui oppose Bogotá aux guérilleros.

“Dans exactement six mois, nous ferons nos adieux définitifs au dernier et au plus long conflit qu’ait connu la Colombie, mais aussi tout le continent américain”, a souligné hier le chef de l‘État colombien depuis la Havane, où ont eu lieu les pourparlers.

Un système judiciaire spécifique sera créé pour tous les acteurs du conflit, avec des conditions spéciales pour ceux qui reconnaîtront leurs responsabilités

“Nous sommes heureux d’annoncer que cette juridiction spéciale pour la paix a été élaborée par toutes les parties du conflit, combattants, et non-combattants, et pas seulement par l’un des deux camps”, a déclaré Rodrigo Londoño Echeverri, plus connu sous le nom de “Timochenko”.

Les auteurs de crimes qui coopéreront avec la justice seront passibles de peines de cinq à huit ans de prison sous régimes spéciaux. Ceux qui avoueront tardivement aux mêmes peines, mais sous un régime carcéral classique. Tous les autres s’exposent à des peines pouvant atteindre 20 ans de réclusion.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

L'UE déterminée à freiner le flux migratoire au lendemain d'un sommet laborieux