DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réfugiés : bras de fer frontalier entre la Serbie et la Croatie

La Serbie et la Croatie s‘écharpent sur la question des migrants. Belgrade a fermé a minuit sa frontière aux poids lourds immatriculés en Croatie

Vous lisez:

Réfugiés : bras de fer frontalier entre la Serbie et la Croatie

Taille du texte Aa Aa

La Serbie et la Croatie s‘écharpent sur la question des migrants. Belgrade a fermé a minuit sa frontière aux poids lourds immatriculés en Croatie ainsi qu‘à tous types de véhicules chargés de produits croates. Il s’agit d’une mesure de rétorsion, après que Zagreb avait fermé lundi son territoire aux camions serbes, afin d’enrayer l’afflux de migrants.

Le ministre serbe de l’Intérieur dénonce une ‘‘agression économique’‘, mais se dit prêt à coopérer avec les autorités croates pour normaliser la situation : “J’espère que nous allons très vite pouvoir trouver une solution, a souligné Nebojsa Stefanovic depuis la frontière. Malheureusement, il y a peu de choses que la Serbie peut faire seule. Dans ce cas, la volonté des deux pays est nécessaire. Nous sommes prêts n’importe quand, y compris ce soir, dans cinq minutes ou dans trois heure, pour régler cette situation.’‘

Pour l’heure, la Croatie ne veut rien entendre. Ce matin, elle a même élargi l’interdiction d’entrer sur son sol à tous les véhicules immatriculés en Serbie.

Zagreb, qui a vu arriver plus de 44.000 migrants en une semaine depuis le territoire serbe, veut pousser Belgrade à réorienter les réfugiés vers la Hongrie et la Roumanie