DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Interview de Jean Paul Gaultier : "On est moins libre qu'avant"


the global conversation

Interview de Jean Paul Gaultier : "On est moins libre qu'avant"

Jean Paul Gaultier célèbre ses quarante ans de carrière avec une exposition qui fait le tour du monde. Dans un long entretien qu’il accorde à Euronews, le grand couturier répond aux questions d’Isabelle Kumar et raconte quelques unes des étapes marquantes qui ont jalonné sa vie personnelle et son activité professionnelle.

Jean Paul Gaultier explique n‘éprouver “aucune nostalgie” et avoir voulu monter, avec l’aide d’une équipe canadienne, une “exposition joyeuse et vivante” pour mettre en lumière quelques unes des ses créations.

Sa vie pourrait être celle d’un personnage de roman. Le styliste confie avoir grandi dans un milieu social “très Français moyen” dans une barre HLM d’une “cité communiste, à Arcueil, dans la banlieue sud” de Paris. Sa mère était caissière et son père travaillait “dans la comptabilité”. La mode, Jean Paul Gaultier l’a apprise en lisant la presse. “Au début, c‘était (sa) bible” raconte-t-il. Avec le temps, son regard critique s’affine et son dessin s’affirme. “Pierre Cardin m’a engagé le jour de anniversaire de mes 18 ans” dit-il. “J‘étais encore au lycée !”

Après 40 ans de carrière, Jean Paul Gaultier arrête le prêt-à-porter. Le monde qu’il a connu au début de sa carrière a changé. D’un point de vue créatif, “on est moins libre qu’avant” dit-il. “J’ai eu la chance de connaître la vraie liberté.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the global conversation

Alexis Tsipras : "la majorité absolue, objectif totalement atteignable"