DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

769 morts à la Mecque : le grand mufti dédouane les responsables du hajj


Arabie Saoudite

769 morts à la Mecque : le grand mufti dédouane les responsables du hajj

Trois jours après la mort de plus de 750 pélerins à la Mecque, le grand mufti d’Arabie Saoudite a invoqué le sort et le destin pour expliquer le drame.

C’est ainsi que Cheikh Abdel Aziz al-Cheikh a excusé le prince héritier et ministre de l’Intérieur qui préside la commission du hajj.

Vous n‘êtes pas responsable, la bousculade était hors du contrôle humain a-t-il ajouté.

Un discours qui fait mouche chez les pèlerins qui quittent la Mecque ce samedi après un dernier rituel ( jeter des cailloux en direction de trois stèles, symbolisant Satan selon la tradition musulmane) :

“Je prie pour que ces victimes soient considérées comme des martyrs, nous offrons nos condoléances à leurs familles, et nous voulons dire à leurs familles que leur mort ne sera pas vaine, c‘était la volonté d’Allah.”

Pourtant, des témoins soutiennent qu’une route avait été fermée près du site de lapidation et que les forces de sécurité ont mal géré le flux des pèlerins. 863 personnes ont également été blessées.

L’Iran, qui a annoncé la mort de 136 de ses pèlerins dans cette bousculade, a aussi mis en cause la mauvaise gestion des autorités saoudiennes et réclame d‘être associé à l’enquête.

Ce mouvement de foule est le plus meurtrier des 25 dernières années.
Depuis le drame, les autorités saoudiennes n’ont toujours pas établi la liste des victimes par nationalité, ni publié les résultats de l’enquête.

Nouveau bilan

Ce samedi soir, le bilan de cette bousculade a été revu à la hausse. Il y aurait 769 morts et 934 blessés.

Quelques pays ont confirmé le nombre de leurs morts :

Iran : 136 morts et 344 disparus, Maroc : 87 morts (médias, aucune confirmation officielle), Cameroun : une vingtaine de morts Niger : 19 morts et 50 personnes portées disparues, Côte d’Ivoire : 14 morts et 77 personnes portées disparues, Egypte : 14 morts, Inde : 14 morts, Tchad : 11 morts, Pakistan : 9 morts, Somalie : 8 morts (médias), Algérie : 7 morts, Sénégal : 5 morts, Tanzanie : 4 morts, Nigeria : 3 morts, Indonésie : 3 morts, Kenya : 3 morts, Pays-Bas : 1 mort, Burkina Faso : 1 mort, Burund : 1 mort (association musulmane), Bénin : morts confirmés sans précision du nombre.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Quand les USA fournissent des armes à Al-Qaïda