Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Russie-Estonie : un échange d'espion au parfum de guerre froide

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Russie-Estonie : un échange d'espion au parfum de guerre froide

<p>La scène est digne d’un film, elle s’est déroulée sur un pont de la rivière Piusa séparant la Russie de l’Estonie… </p> <p>Un mois après avoir été condamné à 15 ans de prison par un tribunal russe, Eston Kohver, agent du contre-espionnage estonien a été libéré par la Russie. </p> <p>En échange, Aleksei Dressen, un agent double, ancien responsable de la sécurité en Estonie, qui purgeait une peine de 16 ans de prison, a été libéré par Tallinn. </p> <p>Eston Kohver a tenu un point presse dès son arrivée à Tallinn : </p> <p><em>“Je veux avant tout de dire que je suis heureux d‘être de retour à la maison. Je tiens à remercier tous ceux qui se souciaient de mon sort, tous ceux qui me soutenaient. En particulier, je tiens à remercier les personnes qui ont aidé ma famille à gérer…”</em></p> <p>L’avocat russe de l’agent, Mark Feïguine, a expliqué <strong>sa libération par des motivations politiques de la part de la Russie à deux jours de l’intervention très attendue de Vladimir Poutine devant l’<span class="caps">ONU</span></strong>.</p> <p>La Commission européenne s’est dite “satisfaite”, dans un communiqué, du retour de M. Kohver qui avait été “enlevé par les services de sécurité russes”.</p> <p><strong>L’agent estonien avait été arrêté en pleine crise ukrainienne en septembre 2014.</strong></p> <h3>Versions différentes</h3> <p>Le <span class="caps">FSB</span> avait annoncé avoir arrêté cet agent dans le nord-ouest de la Russie, près de la frontière estonienne, en possession d’un pistolet, de munitions, “d‘équipement spécial pour des enregistrements illégaux”, ainsi que “de matériel apparemment destiné à une mission d’espionnage”.</p> <p>Les autorités estoniennes avaient pour leur part affirmé qu’il travaillait sur une affaire de contrebande impliquant la mafia russe quand il avait été attaqué à coups de grenades assourdissantes par des hommes armés qui l’avaient conduit de force en Russie.</p> <h3>Quid de l’agent double ?</h3> <p>L’agent double récupéré par la Russie, Aleksei Dressen, avait été arrêté début 2012 alors qu’il s’apprêtait à monter dans un avion pour Moscou avec sa femme, et condamné quelques mois plus tard pour trahison. </p> <p>Recruté alors qu’il rendait visite aux parents de sa femme près de Moscou, il collectait illégalement des informations classées confidentielles depuis l’indépendance de l’Estonie vis-à-vis de l’Union soviétique en 1991, tandis que son épouse servait de courrier.</p> <p>Avec <span class="caps">AFP</span></p>