DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Speed : Hamilton reprend la main


speed

Speed : Hamilton reprend la main

Andy Robini : “Bonjour et bienvenue dans Speed. Mercedes avait connu une baisse de régime lors du Grand Prix de Singapour disputé en nocturne le week-end dernier. Est-ce que Lewis Hamilton et son coéquipier Nico Rosberg ont pu rebondir au Japon ? Voyons cela”.

Un et deux lors des essais, un et deux lors de la course, mais dans un ordre différent.

Les deux pilotes Mercedes ont dominé outrageusement ce Grand Prix du Japon en signant leur huitième doublé de la saison.

Auteur de la pole position, Nico Rosberg se fait dépasser dès le deuxième virage par Lewis Hamilton qui fait ensuite la course en tête jusqu’au drapeau à damier.

Avec 41 victoires à son palmarès, il égale Ayrton Senna et se rapproche de son troisième titre mondial puisqu’il compte désormais 48 points d’avance sur son coéquipier.

Sebastian Vettel, lui, consolide sa troisième place en championnat en s’invitant sur le podium pour la dixième fois depuis son arrivée cet hiver chez Ferrari.

Il reste cinq Grand Prix à disputer en 2015, à commencer par celui de Russie dans deux semaines.

“Rush” entre Niki Lauda et James Hunt

Andy Robini :“Avec son tracé unique en forme de huit et sa série de virages rapides, le circuit de Suzuka est vu par beaucoup de pilotes comme l’un des plus stimulants de la saison. Cependant, ce n’est pas là qu’a eu lieu la première édition du Grand Prix du Japon. Regardons où tout a commencé…”

Une pluie diluvienne s’abat sur le circuit de Fuji en ce 24 octobre 1976 pour le dernier Grand Prix de la saison qui doit départager les deux hommes en lutte pour le titre : Niki Lauda et James Hunt.

L’Autrichien, victime d’un grave accident trois mois plus tôt sur le Nürburgring, décide d’abandonner après deux tours de course.

Il estime que les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour continuer l‘épreuve.

Mario Andretti, parti en pole, s’impose devant le Français Patrick Depailler et le Britannique James Hunt qui, grâce à cette troisième place, souffle la couronne mondiale à Niki Lauda pour un petit point.

Pour les cinéphiles, le film “Rush” retrace l’histoire de ce Grand Prix et la rivalité entre deux champions que tout opposait.

Marquez à terre, Lorenzo au top

Andy Robini : “Le champion du monde de moto GP Marc Marquez avait décroché la pole position du Grand Prix d’Aragon en pulvérisant son propre record du tour. Restait à savoir si le pilote de l‘écurie Repsol Honda était capable de faire aussi bien en course.”

Jorge Lorenzo sur la plus haute marche du podium : c’est une image à laquelle on commence à s’habituer puisque c’est la sixième fois cette année.

Le pilote espagnol prend les commandes de la course dès le départ et les garde jusqu‘à l’arrivée.

Impressionnant lors des qualifications, Marc Marquez chute dès le deuxième tour sur le circuit d’Alcaniz où il avait connu l’an passé la même mésaventure.

Il peut sans doute faire une croix sur la passe de trois, sur un troisième titre mondial consécutif.

Valentino Rossi livre lui une superbe bataille à Dani Pedrosa pour le gain de la deuxième place, et c’est finalement le Catalan qui a le dernier mot.

Le “Docteur” reste en tête du classement des pilotes, mais il voit son coéquipier chez Yamaha, Jorge Lorenzo, fondre sur lui.

Il n’y a plus que 14 points d‘écart entre eux alors qu’il reste quatre Grands Prix à disputer et donc 100 points à distribuer.

Stockholm, capitale de la vitesse

Andy Robini : “Rendez-vous le 4 octobre pour une nouvelle édition de Speed où on parlera notamment du rallye de France. En attendant, on termine ce programme avec quelques-uns des meilleurs moments du Grand Prix Speedway de Stockholm.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

speed

Speed : Vettel dépasse Senna