DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etat des lieux dans l'Amérique d'Obama : 8 124 morts par armes à feu, 42 victimes du terrorisme


monde

Etat des lieux dans l'Amérique d'Obama : 8 124 morts par armes à feu, 42 victimes du terrorisme

Un homme a abattu jeudi 1er octobre dix personnes sur un campus universitaire de l’Oregon. Ce nouveau massacre a provoqué la colère du président Barack Obama. Il a dit son exaspération et son impuissance face à ce type de drames qui rythment l’actualité américaine.

“_Il y a encore eu une fusillade en Amérique (…) Mais nos pensées et nos prières ne suffisent pas.
La couverture médiatique est devenue une routine. Ma réponse, ici devant vous, a fini par devenir une routine. Et la réponse de ceux qui s’opposent à toute loi de bon sens sur les armes est , elle aussi, devenue une routine. Et, bien sûr, c’est également une routine que quelqu’un, quelque part, dise qu’Obama cherche à politiser ce dossier_”, a-t-il ironisé.
Il a appelé une nouvelle fois le Congrès à légiférer pour mieux encadrer l’utilisation des armes à feu, et a demandé aux médias de mettre les faits en lumière.

Victimes du terrorisme versus victimes des armes à feu

Euronews a donc comparé le nombre d’Américains tués dans des attaques terroristes au cours de la dernière décennie, (en rouge) au nombre de personnes tuées par armes sans lien avec le terrorisme (en jaune).

(Il faut survoler les courbes du graphique)

Les chiffres sur les victimes du terrorisme sont tirés des bases de données de l’“US Department of State figures” et de “Global Terrorism”.
Les données sur les victimes par armes à feu sont tirées de la base de donnée du FBI.

Les Etats-Unis sont le pays développé avec le taux le plus élevé d’armes à feu par habitants avec près de 89 armes pour 100 personnes, sans compter l’armement policier et militaire.

Dépenses de la NRA en lobbying

Il s’agit des dépenses de la National Rifle Association, une association américaine qui protége le droit de posséder et de porter des armes comme il est stipulé clairement dans le Bill of Rights et son 2e amendement. Elle défend le libre commerce des armes à feu, l’entraînement à la survie, aux compétences de tirs, et aux sports de tirs. Elle comptait 5 millions de membres en mai 2013 et exerce un lobbying important au sein de la classe politique américaine, notamment chez les Républicains, même si ses dépenses tendent à baisser.

Source

Victimes américaines du terrorisme et dépenses pour la sécurité intérieure

Le Département américain pour la sécurité intérieure travaille à la prévention du terrorisme depuis les attentats du 11 septembre 2001, mais il travaille aussi à la résolution des crimes sur le net, sur des problèmes migratoires et sur la gestion des catastrophes naturelles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les insolites : un ours en voiture et une église sous l'eau