DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paris : Owens, Chloé, Carven et Lanvin

Vous lisez:

Paris : Owens, Chloé, Carven et Lanvin

Taille du texte Aa Aa

Mais oui il s’agit bien d’imbrications de mannequins, sanglés l’un à l’autres, tête bêche, le premier portant le second… A Paris Rick Owens, après

Mais oui il s’agit bien d’imbrications de mannequins, sanglés l’un à l’autres, tête bêche, le premier portant le second…
A Paris Rick Owens, après avoir dévoilé le pénis de ses mannequins masculins (forcément) en janvier dernier n’a visiblement pas fini son exploration des corps. Plus performance que défilé de monde organisé la collection était présentée dans les sous-sols du Palais de Tokyo.

Chez Chloé, la directrice artistique, la Britannique Clare Waight Keller, a mixé une longue jupe vaporeuse à petites fleurs avec un haut de survêtement bicolore, ou un pantalon noir bouffant avec un débardeur.
Le pantalon de jogging à bande latérale peut se porter avec le sweat à col zippé assorti pour un total look.

C’est une exploratrice des fonds marins que le duo Alexis Martial-Adrien Caillaudaud avait en tête pour sa deuxième collection chez Carven. La combinaison de plongée inspire des tops sans manches, des vestes zippées, portées avec des pantalons fuselés et taille haute.

Le pantalon, qui avait déjà fait son apparition dans la première collection du duo, continue à s’imposer dans le vestiaire Carven, d’où il était auparavant absent.

Chez Lanvin, la collection variée proposée par Alber Elbaz va du sobre pantalon noir/chemisier blanc à de longues robes drapées, en passant par des petites robes en paillettes.

Rompant avec la simplicité des premières silhouettes, les dernières se parent de gros imprimés de chaussures à talons hauts, ou de sacs.