DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aaron Wolf, un jeune loup aux dents longues

La nouvelle pépite du judo japonais s’appelle Aaron Wolf. A seulement 19 ans, il en est déjà à deux victoires en Grand Prix en deux participations

Vous lisez:

Aaron Wolf, un jeune loup aux dents longues

Taille du texte Aa Aa

La nouvelle pépite du judo japonais s’appelle Aaron Wolf.

A seulement 19 ans, il en est déjà à deux victoires en Grand Prix en deux participations.

Après celui d’Oulan-Bator, il remporte celui de Tachkent en battant en finale de la catégorie des moins de 100 kilos le Croate Zlatko Kumric.

Kenta Nishigata imite son jeune compatriote en s’adjugeant lui aussi son deuxième Grand Prix consécutif.

En l’absence de Teddy Riner, il s’impose chez les lourds aux dépens du Mongol Temuulen Battulga à l’issue d’un combat très serré qui se joue aux pénalités.

Chez les moins de 90 kilos, on attendait le champion du monde en titre Dong-Han Gwak, mais le Sud-Coréen se fait surprendre dès les quarts de finale.

Cela profite à l’Allemand Marc Odenthal qui se défait du Tadjik Komronshokh Ustopiriyon pour le gain de la médaille d’or.

Madeleine Malonga en argent

Une médaille, mais en argent, pour la jeune Française de 21 ans Madeleine Malonga.

En finale des moins de 78 kilos, elle s’incline devant la Britannique Natalie Powell qui avait déjà gagné les Jeux du Commonwealth.

Une autre Britannique, la vice-championne olympique Gemma Gibbons, s’invite sur le podium.

Enfin chez les plus de 78 kilos, finale décevante entre la Sud-Coréenne Minjeong Kim et la Chinoise Sisi Ma.

Peu de spectacles, peu d’attaques, peu de mouvements, mais une victoire tout de même pour Minjeong Kim qui avait battu en demi-finale une autre Chinoise, la championne du monde Song Yu.