DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hôpital frappé "par erreur": MSF demande une enquête indépendante


Afghanistan

Hôpital frappé "par erreur": MSF demande une enquête indépendante

MSF demande une enquête indépendante après le bombardement meurtrier de l’un de ses hôpitaux en Afghanistan. Dans le même temps, un général américain a déclaré à Washington que l’hôpital de Médecins Sans Frontières avait été pris pour cible “par erreur”.

MSF, via les réseaux sociaux, a demandé à ce que son appel à une enquête indépendante soit relayé le plus possible. Son président parle d’une présomption de crime de guerre.

Reaction embarassée du Secrétaire général de l’OTAN :

“Ce tragique incident, la perte de vies dans cet hôpital est un dossier très sérieux et il est donc important que nous disposions de tous les faits et c’est la raison pour laquelle nous avons besoin d’une enquête complète et exhaustive”.

Le général John Campbell, commandant de la force internationale en Afghanistan, a été auditionné ce mardi par le sénat américain :

“La décision de lancer ces frappes américaines était une décision américaine prise au sein de la chaîne de commandement américain. Un hôpital a été frappé par errreur. Nous ne prendrions jamais pour cible un établissement médical protégé.”

Le bombardement de l’hôpital MSF de Kunduz a fait 22 morts. Cette bavure extrêmement grave, ainsi que la résistance bien plus importante que prévue des Taliban en Afghanistan, a fait dire au général Campbell qu’il faudrait peut-être finalement renforcer le dispositif américain dans le pays après 2016.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Élections turques : le vote crucial des Turcs d'Allemagne