DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'homo-numéricus est-il condamné à avoir une mémoire de poisson rouge ?


monde

L'homo-numéricus est-il condamné à avoir une mémoire de poisson rouge ?

L’hyperconnectivité nous fait-elle perdre la mémoire ? A en croire une étude de l’entreprise de cybersécurité Kaspersky, c’est bel et bien le cas.

Sur 6 000 adultes interrogés dans huit pays européens, plus de la moitié ne se souviennent ni du numéro de leurs enfants ni de celui de leur travail. Ils sont en revanche 60 % environ à se souvenir du numéro de téléphone de leur domicile lorsqu’ils avaient 10 ans. La faute aux smartphones qui mémorisent pour nous tout un tas de données.

Cette amnésie digitale aurait un effet sur notre mémoire à long terme, moins sollicitée et donc moins entraînée. L’autre risque pointé par cette étude, c’est la perte possible des souvenirs stockés uniquement sous forme numérique comme les photos.

Pour quatre sondés sur dix, égarer ces souvenirs serait une grosse perte. Amateurs de vieilleries, à vos argentiques, ou à défaut, à vos imprimantes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvelle attaque au couteau au Jérusalem, nombreux heurts en Cisjordanie