DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Deutsche Bank a essuyé de lourdes pertes au troisième trimestre


économie

La Deutsche Bank a essuyé de lourdes pertes au troisième trimestre

Une mauvaise nouvelle, encore une, pour l‘économie allemande. Elle concerne cette fois la Deutsche Bank qui a annoncé dans un communiqué des pertes probables de 6,2 milliards d’euros au troisième trimestre. Le nouveau patron de l’institution, le Britannique John Cryan, annoncera les chiffres définitifs à la fin du mois.

Pour les analystes, ces résultats ne constituent pas tellement une surprise : “Un nouveau dirigeant commence souvent par faire un grand ménage pour repartir sur de nouvelles bases, souligne Ascan Iredi, chief investistment officer chez Flatex. C’est un montant conséquent : près de 6.3 milliards d’euros. Je pense que les problèmes sont liés. La coutume très répandue d’attribuer des bonus devra s’arrêter également à la Deutsche Bank. Car les temps ont changé pour tout le monde.”

Plusieurs facteurs expliquent ces mauvais résultats, à commencer par le durcissement de la législation en matière de besoins de capitaux qui s’est traduit par une charge exceptionnelle de 5,8 milliards d’euros. L’institution allemande a fait état aussi d’une nouvelle provision supérieure à 1 milliard d’euros pour risques juridiques, un montant qui pourrait encore grossir au cours des prochaines semaines.
Enfin son implication dans divers scandales financiers contraint la Deutsche Bank à mettre de côté, chaque trimestre, de gigantesques sommes d’argent.

Après le scandale Volkswagen, ces résultats sonnent donc comme un nouveau coup de tonnerre pour la première économie de la zone euro, même si les difficultés de la Deutsche Bank étaient connues depuis plusieurs mois.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Air France : "L'Etat soutient la direction" souligne Manuel Valls