DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama présente ses excuses à MSF

Le président américain présente ses excuses à Médecins sans frontières après le bombardement, samedi, d’un hôpital de l’ONG à Kunduz, en Afghanistan

Vous lisez:

Obama présente ses excuses à MSF

Taille du texte Aa Aa

Le président américain présente ses excuses à Médecins sans frontières après le bombardement, samedi, d’un hôpital de l’ONG à Kunduz, en Afghanistan. Barack Obama, qui a ordonné l’ouverture d’une enquête, n’a en revanche fournit aucune explication à la présidente de MSF, Joanne Liu.

Précisions du porte-parole de la Maison-Blanche, Josh Earnest : “le président a assuré au Dr. Liu que l’enquête du département de la Défense, qui est en cours, fournira un rapport transparent, minutieux et objectif des faits et des circonstances de cet incident. Il procédera, si nécessaire, à d‘éventuels changements pour que de telles tragédies ne se reproduisent pas à l’avenir.”

Insuffisant pour le directeur de MSF aux États-Unis qui demande l’activation de la Commission internationale humanitaire d‘établissement des faits (Cihef) pour la première fois depuis sa création en 1991 dans le cadre des conventions de Genève.

“Nous appelons le Président Obama à consentir à l’activation de cette commission, insiste Jason Cone. Le faire, c’est adresser un message puissant de l’engagement du gouvernement américain au respect du droit humanitaire international dans le cadre du droit de la guerre. Il ne s’agit pas uniquement de la mort de nos membres et de nos patients à Kunduz, mais d’assurer la sécurité de nos équipes médicales de par le monde, dans les zones de conflit.”

Les États-Unis n’ont pas ratifié cette commission, mais la bavure du Pentagone pourrait changer la donne. 22 personnes, dont 12 membres de Médecins sans Frontières, ont été tuées samedi dans le bombardement américain de leur hôpital, dont les coordonnées GPS avaient été fournies au Pentagone.