DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mode : à quel âge peut-on commencer à défiler ?

Vous lisez:

Mode : à quel âge peut-on commencer à défiler ?

Taille du texte Aa Aa

Dans les coulisses d’un défilé de mode, une adolescente est tranquillement assise dans les coulisses, coiffée par une styliste. Elle n’a que 14 ans

Dans les coulisses d’un défilé de mode, une adolescente est tranquillement assise dans les coulisses, coiffée par une styliste.
Elle n’a que 14 ans, et la jeune modèle israélienne Sofia Mechetner a ouvert le dernier défilé de mode à Paris de Dior, pour la collection été 2016. Son jeune âge a suscité un débat : l’emploi des modèles de moins de 18 ans est-il justifié ou non ?

Sofia Mechetner, mannequin :
“Je me sens prête, et je ne suis pas seule, on prend soin de moi. Ils me traitent vraiment bien ici. Tout ce que je demande, c’est d‘être prise en charge, ils m’aident. Donc, le fait que j’ai 14 ans n’est pas vraiment un problème.”

Le nouveau visage de Dior a grandi dans un quartier délabré avec une mère célibataire qui jonglait avec des emplois précaires pour joindre les deux bouts.

Rotem Gur, agent de Sofia :
“Avant qu’elle ne commence chez Dior, elle s’occupait du ménage dans des maisons avec sa mère. Donc si elle n’est pas trop jeune pour nettoyer les maisons, je ne pense pas qu’elle soit trop jeune pour marcher dans un spectacle.”

De son côté, Chanel a récemment recruté Lily-Rose Depp, la fille de Johnny Depp et Vanessa Paradis, âgée de 16 ans, pour sa campagne de lunettes. Pour le directeur artistique de Chanel, Karl Lagerfeld, l‘âge des modèles n’est pas un problème.

Karl Lagerfeld, directeur artistique Chanel :
“Le public veut voir des filles comme ça. Ils peuvent s’identifier, même s’ils ne sont pas du même âge. Ce sont les filles du moment, la mode est sur un moment. Je suis un opportuniste, un opportuniste de la mode, mais il n’y a rien de mal là-dedans, parce que c’est notre travail.”

L’utilisation de très jeunes modèles dans la mode n’est pas nouveau. Kate Moss a été repérée à 14 ans, et Naomi Campbell quand elle en avait 15. Mais l’industrie a changé les choses, notamment lors des défilés de mode. En Grande-Bretagne, les autorités ont décidé de ne plus recruter que des modèles de 16 ans ou plus, comme à New York.

Caroline Rush, directrice du British Fashion Council :
‘‘Tous les modèles qui participent à la semaine de la mode de Londres doivent avoir 16 ans ou plus. Nous pensons que c’est vraiment important, nous travaillons étroitement avec les agences. S’il y a une jeune fille qui vient ici pour la première fois, elle sera chaperonnée.”

Certains professionnels insistent pour que la question clé ne soit pas l‘âge mais la santé. L’industrie de la mode a souvent été accusée de promouvoir l’anorexie en utilisant des modèles d’insuffisance pondérale .

Diane Von Furstenberg, créatrice de mode:
“Je pense que le plus important est de ne pas encourager les jeunes filles à être trop mince, pour leur santé. En ce qui concerne la jeunesse, nous insistons pour ne plus avoir de jeunes filles de moins de 16 ans sur scène. Et plus important encore, il faut les nourrir.”

La pression a monté d’un cran pour en finir avec le modèle ultra-mince, et en avril, la France a voté une loi interdisant les modèles trop maigres. Cependant, la top-modèle française Aymeline Valade affirme que la plupart des maisons de mode utilise des modèles sans courbes pour des raisons très concrètes.

Aymeline Valade, mannequin:
“Vous devez savoir quelque chose : ils ne disposent pas de temps pour adapter parfaitement les vêtements à une fille qui a des courbes, c’est très difficile de s’adapter car il faut du temps, il faut au moins 24 heures pour adapter un look. Mais une fille qui n’a pas de courbes, vous pouvez mettre les vêtements, ils tombent bien et il n’y a rien à faire.”

Certaines jeunes modèles sont souvent maigres car elles sont encore en croissance. La majorité des mannequins adultes admettent qu’il faudrait régulariser l‘âge minimum.

Neelam Gill, mannequin:
“Je pense que vous devriez commencer le mannequinat à 18 ans. Je veux dire, c’est l‘âge où j’ai commencé, mais quand je repense à mes débuts, j’avais Burberry qui prenait soin de moi, en exclusivité, donc j‘étais avec eux tous les jours. Je ne pense pas que l’on puisse aller partout dans le monde, toute seule. Il y aurait beaucoup trop de pression.”

David Gandy, mannequin:
“Vous êtes observé, vous avez des déceptions, c’est très difficile à encaisser quand vous avez 14 ou 16 ans. À 18 ans, vous êtes un peu plus expérimenté. Moi je dirais que j‘étais prêt autour de 21 ou 22 ans.”

Dans une société obsédée par la jeunesse, il n’est pas étonnant que les jeunes modèles aient conquis une place privilègiée. L’industrie de la mode glorifie la jeunesse. Pour beaucoup de gens, ces jeunes filles incarnent les normes de la beauté idéale dont beaucoup rêvent, même si nous savons tous que ces normes ne correspondent pas à la réalité.