DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les violences gagnent Gaza et le Hamas parle de "nouvelle Intifada"


Cisjordanie

Les violences gagnent Gaza et le Hamas parle de "nouvelle Intifada"

Le territoire palestinien dirigé par le mouvement islamiste a été touché hier pour la première fois par le regain de violences qui a débuté depuis la mi-septembre entre palestiniens et israéliens.

Six jeunes de Gaza, dont un de 15 ans, ont été tués et 80 autres blessés, dont 10 grièvement, par des tirs de l’armée israélienne à l’est des villes de Gaza et de Khan Younès lors de rassemblements en solidarité avec les Palestiniens de Cisjordanie occupée et de Jérusalem-Est.

Pour le porte-parole du Hamas, “l’Intifada a commencé à Jérusalem et nous ne retournerons pas en arrière. L’ennemi sioniste est pleinement responsable et a franchi toutes les lignes rouges, il a offensé et provoqué la colère de notre peuple en voulant le séparer et l’isoler de la mosquée Al-Aqsa”, affirme Mushir Al Masri.

Les attaques à l’arme blanche se sont multipliées hier. Deux Palestiniens et une Arabe israélienne ont attaqué des Israéliens en Cisjordanie, à Jérusalem et à Afoula et un Israélien a poignardé deux Palestiniens et deux Arabes israéliens à Dimona dans le sud de l‘État hébreu. C’est le premier acte de représailles contre la vague d’agressions au couteau des Palestiniens depuis le 1er octobre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Deux nouvelles fusillades aux Etats-Unis alors qu'Obama rencontre des familles de victimes