DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Washington suspend la formation des rebelles modérés en Syrie


Syrie

Washington suspend la formation des rebelles modérés en Syrie

L’Administration Obama est contrainte de constater son échec. Elle a décidé de se concentrer désormais sur la fourniture d’armes à des groupes triés sur le volet. Un revirement qui intervient sur fond de frappes russes et que la diplomatie américaine a tenté d’expliquer :

“L’accent est mis dorénavant sur l‘équipement et non plus sur la formation ce qui ne veut pas dire que nous allons abandonner à jamais l’idée de la formation. Nous faisons une pause sur la formation menée jusqu’ici”, affirme John Kirby, le porte-parole du Département d‘État.

Sur le terrain, l’armée de Bachar al-Assad est revigorée par les frappes de son allié russe et l’appui du Hezbollah chiite libanais. Du coup, elle intensifie sa chasse aux rebelles dans les régions du nord-ouest où les combattants de l‘État islamique ne sont pas présents.

Les jihadistes en profitent également pour gagner du terrain. L’EI a ainsi pris position hier à la lisière d’Alep, la deuxième ville de Syrie, grâce à une percée éclair contre les rangs des rebelles, cibles principales des raids de Moscou.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libye : les Nations Unies soumettent une liste de noms pour un gouvernement d'unité