DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinq salariés d'Air France en garde à vue, colère des syndicats

Cinq salariés d’Air France soupçonnés d’avoir molesté des cadres de la compagnie le 5 octobre dernier sont en garde à vue. Ils ont été identifiés

Vous lisez:

Cinq salariés d'Air France en garde à vue, colère des syndicats

Taille du texte Aa Aa

Cinq salariés d’Air France soupçonnés d’avoir molesté des cadres de la compagnie le 5 octobre dernier sont en garde à vue. Ils ont été identifiés grâce aux images vidéo des violences qui ont émaillé un comité central d’entreprise consacré à un plan de restructuration menaçant 2.900 postes. Le directeur des ressources humaines
d’ Air France, Xavier Broseta, et un responsable de l’activité long-courrier, Pierre Plissonnier, avaient été pris à partie par des salariés furieux après l’annonce de 2.900 suppressions de postes.
Colère de la gauche et de la CGT qui dénonce “la criminalisation de l’action syndicale et des salariés”.