DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

MH17 : l'Ukraine estime ne pas avoir été négligente


Ukraine

MH17 : l'Ukraine estime ne pas avoir été négligente

L’Ukraine a fait tout son possible pour éviter pareille catastrophe. C’est la réponse de Kiev au rapport d’enquête sur le crash du MH17. Selon ce rapport, Kiev aurait dû totalement fermer l’espace aérien au-dessus de l’est du pays. Il l‘était, mais seulement en dessous d’une certaine altitude.

“ Le ministre de la Défense avait d’emblée pris la décision de fermer l’espace aérien à une altitude inférieure à 7 900 mètres pour assurer la sécurité des vols civils au-dessus de la zone de l’opération anti-terroriste. À ce moment-là, personne ne pouvait imaginer que des engins aussi puissants, des armes aussi puissantes qu’un missile BUK puissent être utilisées contre un appareil civil “, a plaidé le chef de l’autorité ukrainienne de contrôle du trafic aérien, Dmytro Babeichuk.

Pour le vice-Premier ministre Guennadi Zoubko, si un pays est à blâmer, ce n’est pas l’Ukraine.

“ Le territoire depuis lequel le missile a été lancé était sous le contrôle des combattants soutenus par la Russie. L’arme qui a détruit l’avion était russe. Il est impossible pour des personnes qui ne sont pas préparées à cela d’utiliser ce type d’armes. C‘était de la haute précision. Le missile a atteint le cockpit. C’est pour cela que nous pensons qu’il y avait des instructeurs russes “, a-t-il martelé.

La reconstitution de la carcasse montre à quel point le tir a été précis. La partie avant du fuselage porte les stigmates de l’explosion du missile mais désigner les coupables, c’est une autre affaire.

Si l’enquête technique est bouclée, l’enquête pénale se poursuit, et la réponse à la question “ qui est responsable de ce crash “ ne sera pas connue avant début 2016 au plus tôt. Le groupe d’enquête international rendra alors son rapport sur le volet pénal, rapport qui sera aussi présenté aux Pays-Bas.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Journée meurtrière à Jérusalem, Netanyahu promet de faire taire les violences