DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Sportel de Monaco bat son plein


Sport

Le Sportel de Monaco bat son plein

Médias, diffuseurs, sponsors, athlètes : tout ce que compte le monde du sport est réuni cette semaine au Grimaldi Forum de Monaco pour le Sportel.

Un rendez-vous créé il y a un quart de siècle et devenu incontournable au fil des ans pour signer des contrats et faire des affaires.

Amparo Di Fede, manager général du Sportel : “Le Sportel est une plus-value, car on est sûr d’y trouver toutes les personnalités et la “crème de la crème” en matière de droits sportifs, d‘évènements, de fédérations et d’agences marketing. On se doit donc de venir au Sportel pour rencontrer toutes ces personnes et, évidemment, faire le plus de business possible.”

Le Sportel ne se cantonne plus à Monaco au mois d’octobre, il s’exporte aussi en mars en Amérique ou en Asie.

Amparo Di Fede : “Nous irons à Singapour puisque le marché asiatique est en plein essor actuellement. On a une grosse demande sur ce marché, et on a décidé de suivre la demande de nos exposants et de nos participants pour couvrir ce marché”.

Parmi les sportifs – actifs ou retraités – présents à la cérémonie des “Sportel Awards”, il y avait Daniel Herrero, Evander Holyfield, Jean-Marie Pfaff, Yohann Huget, Tia Hellebaut ou bien encore Ludovic Giuly.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Les Neérlandais ont bien du mal à digérer leur absence de l'Euro