DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Neérlandais ont bien du mal à digérer leur absence de l'Euro

Allemagne, Espagne, Italie, Angleterre, Portugal : toutes les nations majeures seront présentes en France l‘été prochain pour y disputer l’Euro

Vous lisez:

Les Neérlandais ont bien du mal à digérer leur absence de l'Euro

Taille du texte Aa Aa

Allemagne, Espagne, Italie, Angleterre, Portugal : toutes les nations majeures seront présentes en France l‘été prochain pour y disputer l’Euro.

Toutes, sauf une, la Hollande, qui a été éliminée ce mardi à l’issue de sa défaite 3-2 à domicile contre la République Tchèque.

Les journaux néerlandais ne sont pas tendres envers les “Orange” qui n’avaient plus raté une seule édition du championnat d’Europe depuis 1984.

Une humiliation, voilà ce que retiennent les médias, quand les passants rencontrés dans les rues d’Amsterdam déplorent surtout un excès de confiance.

“Ils ont perdu parce qu’ils ont pris les matches à la légère, ils pensaient que ce serait facile et qu’ils iraient loin, mais en football, vous devez d’abord jouer les rencontres avant de les gagner. C’est aussi simple que ça”.

Seul espoir maintenant, que l’histoire se répète, comme en 1988, quand les Néerlandais étaient devenus champions d’Europe quatre ans après leur échec lors des éliminatoires.

“Je pense que nous devons tout simplement reconstruire l‘équipe de A à Z, comme les Allemands l’ont fait il y a quelques années. Aujourd’hui, ils en retirent les bénéfices, donc commençons dès maintenant à bâtir une nouvelle équipe qui sera encore plus compétitive pour le prochain Euro”.

En attendant, ce sont les Tchèques, les Islandais et les Turcs qui se sont extirpés du groupe A.

Les Pays-Bas de Robben, Sneijder et Van Persie ont dû se contenter de la quatrième place avec un bilan peu glorieux de 5 défaites en 10 matches.