DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les policiers français dans la rue pour crier leur malaise

Sirène et coups de sifflets : des milliers de policiers dans la rue ce mercredi à Paris et dans toute la France pour crier leur colère et dénoncer

Vous lisez:

Les policiers français dans la rue pour crier leur malaise

Taille du texte Aa Aa

Sirène et coups de sifflets : des milliers de policiers dans la rue ce mercredi à Paris et dans toute la France pour crier leur colère et dénoncer des conditions de travail qu’ils jugent “insupportables.” Du jamais vu depuis 30 ans. Tous pointent une “explosion des violences”, un “manque de moyens” et une “absence de réponses pénales”. Ils réclament protection et reconnaissance. “Aujourd’hui on se sent des oubliés de la République après en avoir été les héros souligne Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance, premier syndicat de gardiens de la paix. C’est-à-dire que depuis le mois de janvier, il y a eu beaucoup de paroles, de belles paroles qui sont touchantes et qu’on apprécie à leur juste valeur, mais il y a eu peu d’actes. Donc aujourd’hui ce que réclament les policiers, ce sont des actes, des actes sur les perspectives d’avenir pour la police et les policiers et des actes sur la modification de la politique pénale.”

Un message pris très au sérieux par le gouvernement français. Manuel Valls annonce dix mesures de simplification de la procédure pénale avec un encadrement des permissions et un durcissement des peines liées aux armes.

Dès hier le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, a tenté l’apaisement lors d’un discours devant les forces de l’ordre. “Il y a eu des dysfonctionnements qui doivent être corrigés.” Christiane Taubira avait insisté de son côté sur la nécessité de “prévenir tout risque de libération injustifiée” de détenus et mieux encadrer leurs permissions.